Topo de l'affluent Calimero. (Bernard Hivert Mathieu Bergeron) :

Bernard a été enchanté par sa première découverte de la cavité, n'écoutez pas Alain qui a dit que "les caractéristiques étaient particulièrement rebutantes".

Longueur totale topographiée 250m dont 200m de cheminement principal et dénivelé + 43m depuis la galerie de Nadaillac. On se trouve à -14m de l'entrée, est'il possible d'envisager une nouvelle entrée ? c'est ce qu'on va voir.


 Calimero plan 31 03 12

Explo au carrefour de la galerie de Nadaillac. (Isabelle Marsat, Hervé Brunet et Olivier Huard) :

Equipement d'une main courante au dessus de la perte ébouleuse et la magie de la découverte pointe son nez au bout de seulement 10 mètres puisque l'arrivée d'eau provient d'une galerie légèrement en hauteur. Quelques déboires glaiseux plus loin c'est bien une galerie, d'abord parallèle à l'axe principal sur 20m, puis virant à 90° à gauche qui remonte fortement sur plus de 20 mètres. Les dimensions autorisent de s'y tenir debout la plupart du temps. Cette remontée se termine par une courte trémie de gros blocs (instables?) qui une fois escaladés permet de rentrer dans une salle de 20m de long par 5 à 8m de haut et 8m de large! Quelques concrétions éparses sur le sol argileux et des fistuleuses en plafond. L'arrivée d'eau invisible pendant la remontée vient d'une galerie au plafond qu'il faudra escalader. De l'autre côté de la salle nous sommes en réalité à la base d'un puits (énorme! Toujours énorme en première!) remontant sur au moins 15 m (sans mentir et sans exagérer!). Ravi de cette découverte je redescends le "toboggan" et rejoint Hervé qui creuse inlassablement des marches dans la glaise en fin de main courante. Nous rejoignons Isabelle pour un premier décrassage, eh oui encore une galerie boueuse!


Entrée vers 12h, sortie tardive vers 22h.